mardi 10 octobre 2017

Venez nous rencontrer au Salon vegan de Paris !

La 4ème édition du salon Veggie World Paris aura lieu au "Centquatre" à Paris (5 rue curial, 75019 Paris)  les 14 et 15 octobre prochain. Nous serons plus de 140 exposants, 1 000 produits véganes et 7 000 visiteurs sont attendus !
Pour tous renseignements : https://veggieworld.de/fr/event/veggieworld-paris-octobre/

mercredi 27 septembre 2017

Une vidéo virale permet de mettre fin à des spectacles cruels en Indonésie




Face à l'indignation publique, un zoo indonésien a annoncé qu'il stoppait les spectacles dans lesquels des ours et des orang-outan étaient obligés de se produire pour obtenir leur nourriture.
Des images déchirantes d'un ours affamé forcé de se produire pour des morceaux de nourriture ont choqué des centaines de milliers de personnes lorsque la Fondation Scorpion et son partenaire Animals Asia ont relayé les vidéos.
Une pétition mise en place par des internautes a connu un succès international.

Le zoo de Lembah Hijau à Sumatra (Indonésie) s'est retrouvé inondé de plaintes par courriels et médias sociaux et un mois plus tard, il mit fin à cette cruauté.

Les équipes de la fondation Scorpion ont confirmé après trois visites de contrôle que l'ours et l’orang-outan de huit ans appelé Boby ne sont plus humiliés et exploités à des fins lucratives par l'établissement.
Dave Neale, directeur de la protection sociale des animaux à Animals Asia a déclaré :
"Nous sommes très heureux que le zoo ait fait le bon choix en mettant fin à ces spectacles déchirants et cruels. Cela montre vraiment que les individus ont une puissance entre leurs mains et peuvent faire changer les choses. Si personne ne défend ces animaux et ne devient leur voix, ce genre de spectacles cruels continuera non seulement mais se développera.
"il faut se rappeler qu'il reste encore un long chemin à parcourir. Les loutres et les oiseaux, par exemple, sont encore maltraités dans cette installation de cette façon. Aucun animal n'a volontairement choisi ce genre de tours - ils doivent être forcés - et cela ne peut jamais être acceptable ".
Avec l'aide de la Fondation Animals Asia, la Fondation Scorpion fait connaitre au monde entier les souffrances des animaux en Indonésie.
Les enquêtes de Scorpion sur les zoos et les spectacles d’animaux ont fait la manchette des journaux dans le monde notamment lorsqu'elles ont révélé le mauvais état des ours en plein soleil dans le zoo de Bandung. La pétition du groupe français a alors recueilli 52 400 signatures !
Le ministre de l'Environnement et des Forêts de l'Indonésie a répondu personnellement et le zoo a ensuite engagé l'aide d'organisations internationales pour améliorer le bien-être et les conditions des ours.
Ils ont également fait pression sur la Commission de radiodiffusion de l'État de l'Indonésie pour interdire tout programme visant à promouvoir l'exploitation de la faune. Depuis lors, la commission s'est engagée à examiner les spectacles passés pour voir si des règlements ont été violés et prendre des mesures pour toute violation.

Au cours des années précédentes, les enquêtes de Scorpion ont contribué à révéler l'ampleur de la cruauté envers les animaux derrière la pratique répandue du tourisme « en éléphant ».
Les années récentes ont connu un changement global de la perception du public face à la performance animale. Jusqu'à présent, 19 pays ont mis en place des interdictions complètes sur les performances des animaux sauvages, alors que de nombreux États et localités ont édicté leurs propres interdictions.
Faites connaitre le martyre des animaux exploités dans le tourisme, refusez de participer à un spectacle de ce type et faites connaitre votre refus aux autorités et organisateurs de voyage. Soyez la voix des sans voix !

jeudi 21 septembre 2017

VeggieWorld Paris – le plus grand salon végane en France ! Nous y serons !


La 4ème édition du salon VeggieWorld Paris aura lieu au Centquatre à Paris (5 rue curial, 75019 Paris) avec 140 exposants, 1 000 produits véganes et 7 000 visiteurs attendus.
Pour tous renseignements : https://veggieworld.de/fr/event/veggieworld-paris-octobre/

mardi 19 septembre 2017

Les affiches « Soins pour les animaux, soins pour la vie "apparaissent dans la ville chinoise de Yulin



La ville de Yulin, synonyme de consommation et de souffrance des chats et des chiens, est le théâtre d'une série d'annonces publicitaires préconisant des soins pour les animaux.
Trois mois après le festival non officiel de la viande de chien de Yulin, des images de chats et de chiens accueillis chaleureusement par des êtres humains apparaissent autour de la ville.
Ils font partie d'une campagne de Ya Dong Consulting - une société appartenant à Animals Asia - pour sensibiliser le public au bien-être des animaux dans une ville que de nombreuses personnes associent aujourd'hui aux industries de la viande de chats et de chiens.
Chaque année, à Yulin, des milliers de chiens et un nombre inconnu de chats sont abattus pendant la fête d'une semaine du solstice d'été.
Les rapports du nombre de chiens abattus pendant le solstice d'été à Yulin varient énormément et devraient être traités avec précaution, mais la plupart des observateurs placent le nombre entre 1000 et 10 000.
L'événement non officiel a suscité une condamnation internationale qui, à son tour, a rendu certaines personnes plus défiantes vis-à-vis des soi-disant traditions.

Sur les affiches, on peut lire : « s'occuper des animaux, s'occuper de la vie pour construire une société harmonieuse » et aussi des conseils sur la propriété responsable des animaux de compagnie, tels que « ne jamais blesser les animaux - arrêter les personnes qui abusent d'animaux ».
Alors que le festival du solstice d'été est devenu un point focal pour les militants internationaux de la viande anti-chien, elle est consommée tous les jours à Yulin - comme c'est le cas dans d'autres régions de Chine.
 

Jusqu'à 10 millions de chiens sont considérés comme abattus en Chine tous les ans, en revanche une étude menée depuis longtemps par Animals Asia ne trouvait aucune preuve d'installations d'élevage à grande échelle partout dans le pays.

Les résultats ajoutent du poids à l'accusation selon laquelle la plupart des chiens tués pour leur viande sont en fait des animaux de compagnie volés dans les maisons des gens, ou se retrouvent empoisonnés et arrachés dans les rues.
Un tel vol généralisé provoque des troubles sociaux et même des décès humains lorsque que les protecteurs des animaux combattent les voleurs.
Sans surprise, beaucoup en Chine en ont assez de ce trafic cruel et des agissements illégaux. Un récent sondage en ligne par China National Radio a reçu 20 000 voix, avec 69% d'accord pour que les industries de la viande de chien et de chat soient interdites.

Faire appel à la compassion pour les animaux résulte du fait que les individus qui possèdent des animaux de compagnie en Chine a monté en flèche ces dernières années, atteignant 100 millions d'animaux de compagnie enregistrés - principalement des chiens et des chats - en 2015.

Le festival de la viande de chien de Yulin a d'abord été soutenu par les autorités locales comme un moyen de stimuler l'économie locale, avant de prendre ses distances avec l'événement en 2014.

Jill Robinson a déclaré :
" Il est très important que ceux qui trouvent cruelles les industries de viande de chats et de chiens finissent par se rendre compte que le commerce se poursuit toute l'année. Il y a un énorme pic d'intérêt médiatique pour une seule semaine de l'année en raison d'événements à Yulin, mais nous avons besoin de cette attention tout le reste de l’année.

"Animals Asia continuera à travailler toute l’année, dans tout le pays pour mettre fin au meurtre brutal des animaux de compagnie pour le commerce de la viande. Cette campagne d'affiches, avec son message positif, est un élément clé de la façon dont les gens ordinaires se comportent et pensent. »

Les publicités sont visibles sur les arrêts de bus à travers la ville de Yulin pendant tout le mois de septembre.
 

dimanche 10 septembre 2017

Jill Robinson, fondatrice d'Animals Asia est honorée par le prix « Animal Hero »



 Le travail de longue date de Jill Robinson pour protéger les animaux en Asie a été reconnu avec un prix de contribution exceptionnelle aux prix « Animal Hero » du Royaume-Uni.

Lors d'une cérémonie  au Grosvenor House de Londres, le 7 septembre dernier, des centaines de protecteurs des animaux et de célébrités se sont retrouvés pour célébrer les réalisations en matière de bien-être animal à travers le monde.

Le prix « Animal Hero » annuel, organisé par le journal Mirror et la Société royale pour la prévention de la cruauté envers les animaux, vise à célébrer des exemples inspirants de bravoure, de dévouement et de résilience qui améliorent la vie animale.

Cette année, Jill Robinson , fondatrice et présidente d'Animals Asia, a reçu un prix de contribution exceptionnelle pour son travail de longue date en Asie.
En 1998, Jill a fondé la  Animals Asia qui a sauvé plus de 600 ours en Chine et au Vietnam - principalement de l'industrie de la bile de l'ours.

En Asie, plus de 11 000 ours sont conservés pendant des décennies dans des cages minuscules afin que la bile puisse être extraite de leurs vésicules biliaires pour une utilisation en médecine traditionnelle.

Certains ours sont mis en cage en tant que petits et ne sont jamais sortis, et beaucoup ont été enfermés pendant des décennies.

La plupart des ours captifs sont affamés et déshydratés et souffrent de maladies multiples et de tumeurs malignes qui les tuent finalement.
Jill a déclaré:

«Je suis extrêmement honorée de recevoir ce prix. Lorsque nous avons commencé il y a près de 20 ans, l'élevage de la bile était un sombre petit secret, mais aujourd'hui, des millions de personnes en Asie et partout dans le monde connaissent et s'opposent à cette cruauté barbare.

"J'espère que ce prix inspirera d’autres personnes. Si vous voyez de la cruauté - ne vous détournez pas ! Nous avons commencé comme un petit groupe d'amis indignés par les abus que nous avons vus, mais depuis des débuts humbles, nous avons sauvé des centaines d'animaux et des changements positifs ont été faits pour beaucoup d'autres grâce à notre travail de sensibilisation en Chine et au Vietnam.

"Bien que cela soit présenté comme un prix individuel, la vérité est que ce prix est pour tous ceux qui sont associés à Animals Asia. Des vétérinaires et des soigneurs  en première ligne s'occupant d'ours traumatisés, aux milliers de partisans du monde entier qui rendent leur vie nouvelle, ce prix est pour nous tous. »

jeudi 7 septembre 2017

Ces quatre ours -destinés à la vie dans une cage- s’éclatent au sanctuaire !




Ils étaient destinés à de terribles vies. Leurs mères ont été tuées par des braconniers et chacun de ces quatre ours devait être vendu. Que ce soit dans une « ferme à bile d'ours » ou comme animal de compagnie exotique. Ils auraient passé toute leur vie dans de minuscules cages.

Ils n'auraient jamais connu la nature, l'herbe, les arbres, l’eau et les insectes. Ils n'auraient jamais connu l'amitié et de longues journées passées en jouer sans fin.

Mais depuis qu'ils ont été secourus, c'est exactement l’inverse ! ils jouent joyeusement ensemble sur l'herbe juste comme devraient pouvoir le faire tous les jeunes ours.

 
Jill Robinson, fondatrice et dirigeante d’Animals Asia déclare :

«J'ai vu tant d'ours dans des conditions terribles après avoir été sauvés des « fermes à bile d’ours ». La vie en captivité les éclate mentalement et physiquement d'une manière qu'aucun animal ne pourrait jamais mériter.

Que Layla, Sassy, ​​Murphy et Goldie aient été épargnés de cet affreux sort qui me remplit de joie. Ils ont le ciel ouvert au-dessus d'eux, de l'herbe douce sous leurs pattes.

Animals Asia a sauvé plus de 600 ours au Vietnam et en Chine - principalement de l'industrie de la bile. Aujourd'hui, environ 170 ours bénéficient d'une vie pacifique au sanctuaire de Tam Dao au  Vietnam, et près de 100 ours  sont accueillis dans un deuxième sanctuaire à Chengdu, en Chine.