vendredi 4 novembre 2016

Ces photos vous feront vous engager à ne jamais regarder un autre spectacle avec des animaux


Les images tristement poignantes de Britta Jaschinski ont remporté un autre prix et continuent de convaincre les gens du monde entier de refuser tout spectacle avec animaux. Un orang-outan passe de sa cage à la scène. Vêtu d'un costume à paillettes, l'animal écarte ses bras comme un chanteur de cabaret. Sa misère est évidente. C'est la dernière photo primée de Britta qui soulève la question de la cruauté inhérente à chaque spectacle animal. Privé de dignité et de liberté, cet orang-outan de Bornéo - une espèce en voie de disparition - est encore animal brisé, obligé de jouer pour de l'argent. Intitulé « No Voice No Choice » ( Pas de voix , pas de choix ) après la campagne d’Animals Asia contre les spectacles d’animaux, l'image de Britta a été nommée finaliste au Wildlife Photojournalist Award du Musée d'histoire naturelle. Étonnamment, c'est la quatrième fois qu'un coup de projecteur sur sa photo a remporté un prix 



 «Les animaux sauvages sont complexes, énigmatiques et mystérieux. Le spectacle animalier leur enlève tous leurs droits à leurs comportements naturels.Je crois que nous devrions lutter contre toute exposition d'animaux qui les rabaisse. Grâce à ma photographie, j'espère redonner de la dignité à ces nobles créatures et montrer à quel point c’est mauvais de les forcer à se produire dans des spectacles. La série incroyable de photographies dépouille le faux éclat du spectacle animal, en révélant les animaux cruellement cassés que l'industrie laisse derrière. (Britta Jaschinski )



 "Le succès des images de Britta est bien mérité et leur popularité est très importante. Ces prises de vue ont été réalisées en Chine, mais les spectacles d’animaux sont un problème mondial. On me dit souvent: 'pourquoi devrions-nous interdire les spectacles d’animaux quand ils sont légaux dans votre pays ? Des pays comme le Royaume-Uni ne peuvent pas revendiquer une position morale élevée sur les spectacles d’animaux sauvages animaux sauvages - très peu de pays le peuvent." Les spectacles d’ animaux sauvages restent légaux au Royaume-Uni, malgré une enquête gouvernementale suggérant que 94% du public sont indignés par cette cruauté. Les spectacles d’animaux sauvages dans les cirques restent également légaux aux États-Unis, en Italie, en Australie et en Allemagne. Seulement 20 pays ont jusqu'à présent interdit cette pratique. Cinq pays ont interdit tous les spectacles , tandis que 15 ont interdit les spectacles d’ animaux sauvages. (Dave Neale, directeur du bien-être animal chez Animals Asia)



 "Je ne pense pas qu'il soit possible de voir les images de Britta et croire toujours que le spectacle animal n'est pas cruel. Il n'a pas sa place dans la société moderne. Ces images incroyables ont déjà fait beaucoup pour changer la perception des gens et le fait qu'ils continuent à recevoir des prix est un témoignage de leur pouvoir. " (Jill Robinson)