vendredi 11 novembre 2016

DERNIERES NOUVELLES : Quatre ours sauvés des fermes de la bile


Si vous venez de vous réveiller en Europe, c'est ce que vous avez manqué ce matin. Quatre ours viennent d’être sauvés des fermes de bile à Pleiku, au  Vietnam grâce à votre aide.
C'est une équipe  de sauveteurs expérimentée et pourtant  ils  ont été choqués par ce qu'ils ont trouvé.
Pauvre Su Su a une énorme bosse sur son ventre. Notre meilleure estimation à ce stade est qu'il s'agit d'une hernie. Il faudra l’opérer d’urgence  à son retour et nous devons espérer qu'il n'y aura pas de complications. C’est préoccupant  car le  voyage  jusqu’au sanctuaire est de 1200 km.
Il est également intéressant de remarquer qu’elle a cette bosse  depuis sept ans et pourtant l'agriculteur n'a jamais appelé un vétérinaire.
Pendant ce temps, le pauvre Binh Minh a sprinté dans notre cage de transport et il n'est pas difficile de comprendre  pourquoi il a eu confiance en ce  moyen d'échapper à la cage dans laquelle il a été prisonnier pendant  une décennie. Il y a quelques années, le plancher a cédé. Au lieu de le fixer ou de libérer Binh Minh, le propriétaire l'a fortifié en mettant un autre ensemble de barres sur le dessus. Le pauvre Binh Minh était à peine capable de se tenir debout alors qu'il vivait entre des morceaux de métal sur le sol.
Tuan Bendixsen , l'a appelée la pire cage qu'il n’ait jamais vue.
Notre travail n'est pas terminé. D'abord il y a ce voyage épique jusqu’au sanctuaire. Deuxièmement, et surtout, nous devons construire une nouvelle vie pour ces ours. Nous devons les soigner, calmer leur douleur  et leur montrer ce que le bonheur peut être parmi les arbres et l'air frais de Tam Dao.
Nous devons financer la chirurgie d'urgence pour Su S, les contrôles de santé et les procédures médicales requises pour tous les ours. Nous avons pris un engagement envers Jarai, Su Su, Dau Phu et Binh MInh, pouvez-vous nous rejoindre?