mardi 14 février 2017

De la cruauté des fermes à bile aux doux rêves pour les étonnants bâtisseurs de nids que sont les ours.


Regardez les images incroyables qui montrent comment ces animaux qui ont souffert pendant si longtemps vivent à nouveau réellement comme des ours. Tandis que la plupart des ours dorment pendant l'hiver, l'ours brun César a commencé de considérables travaux de construction en quête d’un lit parfait. Chaque comportement naturel que nous montrent les ours dans notre sanctuaire de Chengdu en Chine est un sujet de fête. La plupart sont sauvés du commerce des fermes à bile où ils ont subi des extractions quotidiennes dans de minuscules cages signifient que leurs instincts sont tout sauf oubliés. Maintenant, dans le sanctuaire, les ours expriment leur comportement naturel en dormant et en fabriquant un nid quand les températures chutent. 




Comme de nombreux ours entrent en repos hivernal - une sorte de semi-hibernation – le personnel d’Animals Asia s'assure que chaque ours a tout ce dont il a besoin pour se reposer durant cette saison. Cela signifie leur fournir des substrats tels que des feuilles pour la construction de nids. Mais le personnel fournit également quelques nids prêts à l'emploi qui font de très bons lits pour la plupart des ours. Mais encore une fois, l'ours brun César préfère quelque chose d'un peu plus impressionnant. Elle commence rapidement à creuser pour se faire un « boudoir » sur mesure. 


Nic Field directeur de l’équipe de vétérinaires d’Animals Asia en Chine a déclaré: «Comme d'habitude, cet hiver, une impression de quiétude s’est abattue sur le sanctuaire alors que la plupart des ours sont devenus de plus en plus inactifs - ce qui a rendu les travaux de technicien de César encore plus remarquables. Elle a utilisé ses énormes griffes d'ours brun pour creuser un espace pour dormir, qui est plus une maison qu'un nid. "Ce donnera un peu plus de travail à l'équipe à la fin de l’hiver pour combler le trou, mais nous ne refuserons jamais à César ou à tout autre ours la possibilité d'exprimer leurs instincts comme celui-ci - ce genre de liberté et le comportement naturel est une énorme partie de Leur bien-être.



 Il n’a plus rien à voir le temps de la ferme à bile où César a passé ses premières années – emprisonnée dans un corset en métal et incapable de se déplacer alors que sa bile était régulièrement extraite pour une utilisation dans la médecine traditionnelle. Dans les sanctuaires d'Animals Asia, les ours sont activement encouragés à profiter de leurs siestes. Alors que la plupart des ours continuent à chercher leur nourriture - bien que beaucoup plus lentement tout au long de l'hiver, quelques-uns sommeillent davantage Ces ours endormis seront mis dans leur tanière. Avec les espaces extérieurs partagés entre les groupes d’environ 20 ours, les soigneurs ne peuvent pas se permettre d'avoir un ours somnolent qui s’écroule sur l'herbe laissant le personnel incapable d’entretenir les enclos. 



Nic dit: «Dans la mesure du possible, nous essayons de permettre aux ours d’hiverner dans les enclos. Mais les ours qui somnolent peuvent nicher pendant des mois mettant au défi d’entretenir et de nettoyer les enclos Les ours qui restent plus actifs ont encore besoin de leur enrichissement quotidien afin que les véritables dormeurs puissent passer l'hiver. «Ils sont confortablement installés dans leurs tanières avec tout ce dont ils ont besoin pour se blottir, de la paille, des feuilles séchées, des sacs de jute et tout ce qui leur permet de fabriquer leurs nids. "Onze ours sont actuellement enfermés pour l'hiver. Nous allons garder un œil sur eux et quand nous verrons des signes accrus de somnolence, nous les mettrons aussi dans une tanière. Chaque ours a la liberté d'être l'ours qu’il veut être-dans le cas de César cela semble signifier une toute nouvelle vocation! ".