jeudi 2 février 2017

Dernières nouvelles : 2 février 2017 : Les ours du zoo indonésien de Bandung ont besoin de plus que de la nourriture


Les ours affamés du zoo indonésien ont besoin de beaucoup plus que de la nourriture indique Dave Neale le directeur du bien-être animal d'Animals Asia. Il a également réaffirmé que le lobbying auprès du gouvernement indonésien est un moyen efficace de parvenir à un changement durable pour les ours ainsi que pour les animaux souffrant de façon similaire à travers l'Indonésie.
Les ours de Bandung ont fait les gros titres des journaux des médias traditionnels après des vidéos postées sur le net les montrant entrain de mendier de la nourriture. Les vidéos datent de l’été 2016 à janvier 2017 et tandis que la condition des ours semble s'améliorer sur la dernière vidéo, il est clair que les ours font face à des problèmes qui vont bien au-delà de la nourriture. 
Dave Neale, a déclaré: " Depuis des années, Animals Asia a encouragé le Zoo de Bandung et d'autres dans le pays à améliorer le bien-être de leurs animaux. Il y a eu des changements positifs, mais ce n'est pas assez. Ces animaux méritent beaucoup plus. Pour un amoureux des animaux, le désir est toujours de déplacer ces ours, mais ce n'est pas pratiquement pas possible. Les ours sont la propriété du zoo et du gouvernement et nous n'avons pas le pouvoir de les déplacer du zoo. Au-delà de cela, toute solution à court terme à leurs soucis d'alimentation ne changerait pas le problème plus large à savoir que ces ours ont aussi besoin de soins adaptés. Le problème sous-jacent est que les règlements des zoos indonésiens ne définissent pas le bien-être des animaux et c’est ce qui cause la souffrance des animaux dans ce zoo et dans des installations similaires à travers le pays.



" Dave Neale a accueilli favorablement les nouvelles selon lesquelles le ministre de l'Environnement et des Forêts d’ Indonésie, le Dr Siti Nurbaya Bakar a répondu au tollé général. Voici ce qu’il a dit : «Depuis que je connais ce problème, j'ai envoyé une équipe sur le terrain pour vérifier directement l'état des ours au zoo de Bandung ainsi que pour recueillir les informations que je vais utiliser pour prendre la bonne décision. En outre, un vétérinaire est également inclus dans l'équipe pour effectuer un examen médical complet des animaux, y compris l'adéquation de l'état du lieu. Le Dr Bakar a également assuré que l'appui sera offert selon les besoins. 
Dave Neale a ajouté: "La lumière au bout du tunnel est que les ours malais du zoo de Bandung pourraient être le catalyseur qui verrait le gouvernement prendre des mesures concrètes. Tout d’abord aidons ces ours et puis espérons que la législation soit modifiée pour aider tous les animaux touchés de manière similaire, dans ce zoo et au-delà. Oui, ces ours ont besoin d'un régime alimentaire approprié. Mais ce que nous voyons, ce sont des ours qui s’ennuient sans nourriture ni enrichissements adéquats, conditionnés en mendiant pour la nourriture. La faim et la mauvaise alimentation peuvent entraîner des problèmes à long terme. Les amoureux des animaux à travers le monde ont été choqués et les ours ont besoin d'eux pour faire du lobbying en leur nom. Envoyez des courriers électroniques à l'ambassadeur dans votre pays, partagez des histoires sur les médias sociaux, dites aux gens ce qui se passe - tout cela ajoute de la pression et la pression peut conduire au changement. C'est la meilleure et unique façon pour les gens d'aider ces ours. " 

Le partenaire d’Animals Asia au Vietnam, l'ONG de bien-être animal, « Wild Welfare » travaille directement avec le Zoo de Bandung pour prôner les meilleurs soins et traitements pour les animaux. Des progrès ont été accomplis, mais ils sont entravés par les ressources locales et l'absence de lignes directrices juridiques pour des soins appropriés aux animaux.





Dave Neale a ajouté: «Nous savons déjà que le gouvernement se dépêche de fournir des réponses. Nous espérons que cela apportera des ressources au zoo et que celui-ci pourra ensuite mettre en œuvre des changements de gestion et d'aménagements si désespérément nécessaires. L'ONG basée en Indonésie pour la protection des animaux, la Fondation Scorpion, qui a filmé les ours avec l'aide d’Animals Asia, a souligné la difficulté d'aider les ours. Ils rappellent aux partisans qu'il n'y a pas de lieu sûr pour reloger les ours et que l'intervention du gouvernement est nécessaire pour un changement durable. 
Ils ont posté sur leur page Facebook: «Si nous demandons que les ours, les tigres, etc, soient déplacés, nous sommes souvent confrontés à la question, « déplacés où ? " Il n'y a pas de bon zoo en Indonésie et aucun n’a la capacité d’accueillir des animaux en plus. Tous les centres de sauvetage sont déjà surchargés. À moins que vous ayez vécu et travaillé en Indonésie, il est impossible d'imaginer les problèmes auxquels nous sommes confrontés chaque jour de notre vie pour sauver la faune. Cela nous fait du mal de voir les animaux souffrir, et c'est quelque chose que nous voyons et auquel nous devons faire face tous les jours de nos vies. Pour la première fois, le gouvernement commence à écouter et à agir. Cela est dû en grande partie à nos partisans. Merci. 



Animals Asia et la Fondation « Change for Animals « ont soutenu conjointement la Fondation Scorpion pour sensibiliser la population aux souffrances des animaux captifs en Indonésie et s'attaquer au commerce illégal de la faune du pays. Ces deux fondations ont applaudi Scorpion pour son engagement à sensibiliser au sort de la faune à travers l'Indonésie, tout en faisant pression pour le renforcement des lois visant à protéger la faune. Sans oublier les animaux, les deux organisations s'engagent à soutenir l'approche globale de Scorpion. Les soins des animaux en Asie continuent d'être un enjeu énorme dans les pays développés et dans les pays en développement à travers le continent. Alors que le manque de ressources dans certains pays, comme l'Indonésie ou le Vietnam, entraîne des soins médiocres, dans des pays plus riches comme la Chine, il y a d'énormes investissements dans les aquariums. On utilise les animaux dans des spectacles et il s’ensuit que la souffrance animale grandit. Ces industries commencent à ralentir à l'ouest.

Ce que vous pouvez faire : Animals Asia ne sous-estime jamais la puissance de l'écrit, et même si une seule lettre ou courrier électronique peut vous sembler ne pas être suffisants, l'expression collective des opinions de nombreuses personnes peut aider à apporter un véritable changement. 

Nous vous exhortons à faire tout ce que vous pouvez pour encourager le gouvernement indonésien à légiférer davantage contre les zoos qui sont capables de garder les animaux dans des conditions aussi épouvantables. Écrivez une lettre polie à l'ambassadeur indonésien et envoyez-la à l'adresse de l'ambassade principale dans votre pays. 

Inscrivez-vous dès maintenant pour recevoir des alertes par courrier électronique sur la dernière action pour laquelle nous avons besoin de votre aide. 

Renseignez-vous sur nos programmes de campagne contre le commerce de la bile d’ours , du bien être des chats et des chiens, et du bien-être animal en captivité Animals Asia est membre de la coalition pour les animaux d’Asie. Une coalition de 16 ONG internationales faisant campagne sur les questions de protection des animaux en Asie.