jeudi 23 février 2017

Six incroyables ours sauvés commencent à croire à l'amour


Ces ours étaient craintifs, furieux et en souffrance quand ils ont été sauvés d'une ferme à bile. Maintenant ils savent que leur douleur est terminée. Quand les ours Lune Poe, Ivy, Cranberry, Snow, Bi Xanh et Winter ont été sauvés en décembre 2016 par Animals Asia, ils n'avaient aucun moyen de savoir que leur passé tragique était maintenant derrière eux. Durant le long voyage de 1 500 km qui les a menés dans leur nouvelle maison, chacun d’entre eux était craintif, en colère et bouleversé – s’attendant sans doute à ce que leur prochaine destination soit tout aussi horrible que les cauchemars qu'ils avaient précédemment enduré dans la ferme à bile.
Mais deux mois plus tard, les six ours sont sortis de quarantaine et se sont installés dans des tanières spacieuses remplies de friandises, de lits, de structures et de jouets pour les stimuler et les maintenir en bonne santé.
Ils ont des rondins de bois et des pierres pour jouer , des feuillages pour construire des nids, des mangeoires en forme de puzzle pour les garder vifs mentalement, et des jouets pour les divertir. 



Le plus important de tout est que pour la première fois dans leur vie, ils sont nourris avec une alimentation saine et la douleur ne fait plus partie de leur quotidien grâce à des opérations chirurgicales qui ont soulagé leurs maux. 
Actuellement ils sont maintenus seuls - le prochain déplacement sera le début d'une intégration lente avec d'autres ours. C'est une étape qui ne peut être effectuée que lorsque les soigneurs pensent qu'ils sont physiquement et mentalement prêts. Mais dans l'intervalle, leurs tanières adjacentes signifient qu'ils peuvent commencer à construire une amitié à travers les barres et se réconforter mutuellement.

Ils doivent apprendre à faire confiance à leurs soigneurs et leurs semblables. Comprendre que leur tourment est terminé signifie qu'ils peuvent profiter de la vie sans peur ni agressivité.
Louise Ellis, manager de l’équipe a déclaré:
"Ils sont tous beaucoup plus calmes qu'ils étaient lors du sauvetage et nous ne voyons pas autant d'agressions qu’avant. Nous travaillons à construire une confiance individuelle et chacun s’est énormément amélioré au cours des dernières semaines depuis qu'ils ont déménagé dans les tanières. Ils ont besoin de comprendre qu'ils sont aimés maintenant et que la douleur dont ils ont souffert depuis si longtemps est terminée.


"Cranberry se distingue vraiment parmi le groupe. C’est une ourse adorable qui était très effrayée et nerveuse lors du sauvetage, elle a été surnommée «Cranberry la grincheuse». Seulement maintenant nous commençons à réaliser que ce surnom n’est plus du tout mérité :-)
"Cranberry est visiblement plus calme maintenant qu'elle est habituée à la tanière. Lorsque nous l'avons transférée de la quarantaine, elle était très réticente à retourner dans une cage de transport, mais maintenant elle fait suffisamment confiance à ses soigneurs pour être pesée et elle répond aux appels pour venir prendre son traitement devant sa tanière. Je pense qu’elle commence à comprendre qu’elle est à présent en sécurité.
«Certains ours ont même joué entre eux à travers les tanières adjacentes et le partage des jouets est un signe prometteur, non seulement parce qu’ils deviennent plus à l'aise et détendus, mais aussi qu'ils pourront bientôt être intégrés à d’autres ours. 
Bi Xanh est un ours plein d’énergie que nous pensons intégrer très bientôt et nous avons déjà vu des signes selon lesquels il pourrait bien s'entendre avec son voisin Winter.