Venez nous rencontrer...

Venez nous rencontrer...
Le 2 et 3 décembre au Docks du Sud

Le coup de projecteur international sur les ours du zoo indonésien de Bandung nourrit de nombreux espoirs


               

La propagation virale des images et vidéos des ours du zoo de Bandung, mendiant de la nourriture, a permis à un large public de prendre conscience de leur état catastrophique. Suite à cette couverture media, le gouvernement indonésien, inondé de lettres dénonçant la maltraitance de ces ours, a été forcé de réagir.


Parmi les milliers de lettres envoyées, citons celle de Donna Mackenzie, originaire de Falkirk en Ecosse. Suite à son courrier, elle reçut une réponse du département des affaires sociales et culturelles de l’ambassade d’Indonésie basée à Londres.
L’ambassade confirma que le ministère de l’environnement a demandé au zoo de Bandung d’améliorer les soins dispensés auprès des animaux, et dans le même temps les poussant à rencontrer la fondation Scorpion –partenaire local d’Animals Asia afin d’identifier les améliorations futures.



Les zoos indonésiens accusés d’affamer leurs ours


David Neale, directeur du bien-être animal d’Animals Asia s’exprimait sur ce sujet: “C’est incroyablement gratifiant de voir comment un évènement porté à l’attention du public peut produire des résultats. Dans le cas présent, la diffusion auprès d’un large public a réellement changé la donne.

Grace à l’implication de l’association Scorpion, les medias ayant couvert cette histoire, ainsi que tous les témoignages des amoureux des animaux du monde entier, le sort de ces ours est en train de s’améliorer.
Cependant, il y a encore des milliers d’ours en captivité en Indonésie vivant dans des conditions difficiles et, cela ne s’arrêtera que lorsque les standards de vie dans les zoos seront nettement renforcés. Nos soutiens – armés de stylos et de claviers – ont déjà fourni une aide considérable, mais nous ne devons pas arrêter maintenant. Nous les exhortons à continuer d’envoyer leurs protestations aux autorités indonésiennes afin d’espérer améliorer leur sort de façon durable.
Suite à cette pression internationale, le centre de conservation des ressources naturelles de West Java a été mandaté afin de mettre en œuvre des actions d’amélioration, tandis que Wild Welfare, une association qui travaille avec les zoos afin d’améliorer les conditions de vie dans les zoos y retournera afin d’identifier des opportunités d’amélioration durable.
La fondation Scorpion pilotera le sujet en contrôlant que les améliorations promises ont bien été mises en œuvre et, qu’in fine les enclos et nourritures ont progressé.





Jill Robinson, fondatrice et CEO d’’Animals Asia déclarait: “Avant tout, cette vidéo a permis de placer les zoos indonésiens sous les projecteurs, ce qui était indispensable. Maintenant que cette situation de maltraitance est exposée, il est plus facile de convaincre les autorités qu’un changement est nécessaire. Ces révélations ont été rendus possibles grâce aux efforts continus depuis des années de Scorpion que nous tenons à remercier.
Dans le cadre de notre collaboration avec Scorpion, nous les encourageons à trouver, révéler et exposer les situations de maltraitance. La vidéo exposant la malnutrition de ces ours a prouvé l’efficacité de ce type de procédé. ”