Formidable nouvelle : le Vietnam accepte la fermeture de toutes les « fermes à bile d’ours » !



Moment historique : le gouvernement vietnamien a convenu d'un plan avec Animals Asia pour mettre fin à l’exploitation des ours dans le pays.

Le protocole d'accord  signé entre l'ONG  Animals Asia et l'Administration vietnamienne des forêts (VNFOREST) précise les conditions  qui permettront de travailler ensemble pour sauver les ours restants encore en cage dans les fermes du Vietnam - environ 1000 individus selon notre estimation.

M. Cao Chi Cong, directeur général adjoint de l'Administration vietnamienne des forêts, sous la responsabilité du ministère de l'Agriculture et du Développement rural, a signé avec Jill Robinson, fondatrice d'Animals Asia le protocole d’accord. Il fait suite à celui conclu entre Animals Asia et l'Association vietnamienne de médecine traditionnelle signé en 2015, qui assurait la fin de la prescription de « bile d’ours » par les praticiens de la médecine traditionnelle d'ici 2020.

Après la vie de tortures dans « une ferme à bile », les ours sauvés apprécient le soleil avec leur premier nouvel ami : Rae !



Juste trois mois après un sauvetage dramatique d'une ferme de bile d'ours dans la province de Gia Lai en avril de cette année, Bazan et Wendles savourent leurs nouvelles vies.

Souvent, les ours sauvés de l'industrie de la bile sont tellement traumatisés qu'ils ont du mal à s'adapter à de plus grands espaces et de nouvelles expériences. Certains ont même été remarqués pour s'émerveiller de voir le ciel pour la première fois.
Mais Bazan et Wendles ont pris l'espace ouvert avec un enthousiasme absolu - en particulier Bazan dont la nature amoureuse a capturé les cœurs, pas seulement de Wendles, mais aussi de tous ses nouveaux soignants.
Sa soigneuse, Sarah van Herpt a déclaré :

"Bazan est une star du rock. Elle se déplace constamment, joue, explore et conquiert tout le monde par de sa belle nature.

"Sa personnalité a aidé Wendles plus timide à très bien s'adapter aux nouvelles expériences qu'elle a rencontrées depuis leur sauvetage, ce qui est un exemple magnifique de l'importance des relations pour le rétablissement d'un ours secouru contre la cruauté extrême".


et Heidi Quine, directrice, ajoute :

"Évidemment, Bazan et Wendles sont très proches, mais les interactions avec Rae - l’ours avec lequel ils partagent la couche - ont été positives et, espérons que sa nature calme aidera les nouveaux venus plus énergiques à s'installer dans le sanctuaire, leur montrer qu'il n'y a rien à craindre - et peut-être même à trouver les meilleurs endroits pour la recherche de nourriture. "


À ce jour, Animals Asia a sauvé 186 ours au Vietnam - principalement de l'industrie de la bile de l'ours - alors que 170 ours continuent à vivre sur place dans les installations de classe mondiale.

Sauvetage en cours : neuf ours sont sauvés au Vietnam !


En cage depuis plus d'une décennie - neuf ours d'une « ferme à bile » vietnamienne sont en cours de sauvetage et en train d'accomplir un voyage de 1500 km dans leur nouvelle maison. Vous pouvez les aider et les suivre en direct (cf.vidéo).
Les animaux se trouvent dans la province de Binh Duong, près de la ville de Ho Chi Minh et l’équipe a enlevé chaque ours individuellement de sa cage, les ont anesthésiés et déposés dans une cage de transport.
Les vétérinaires d’Animals Asia sont présents pour surveiller ce que l'on appelle le sauvetage «9Lives» ainsi que deux infirmières afin de surveiller leur état tout au long de ce très long voyage à travers le Vietnam pour les emmener vers leur nouvelle vie au sanctuaire de Tam Dao.
La bile d’ours est utilisée dans la médecine traditionnelle et ces ours ont subis des extractions répétées depuis plus d'une décennie. Alors que le commerce de la bile est illégal au Vietnam, les agriculteurs ont contourné la loi pour éviter les accusations criminelles.
Dans ce cas, c'est un transfert volontaire par les agriculteurs.