Venez nous rencontrer...

Venez nous rencontrer...
Le 2 et 3 décembre au Docks du Sud

Ces quatre ours -destinés à la vie dans une cage- s’éclatent au sanctuaire !




Ils étaient destinés à de terribles vies. Leurs mères ont été tuées par des braconniers et chacun de ces quatre ours devait être vendu. Que ce soit dans une « ferme à bile d'ours » ou comme animal de compagnie exotique. Ils auraient passé toute leur vie dans de minuscules cages.

Ils n'auraient jamais connu la nature, l'herbe, les arbres, l’eau et les insectes. Ils n'auraient jamais connu l'amitié et de longues journées passées en jouer sans fin.

Mais depuis qu'ils ont été secourus, c'est exactement l’inverse ! ils jouent joyeusement ensemble sur l'herbe juste comme devraient pouvoir le faire tous les jeunes ours.

 
Jill Robinson, fondatrice et dirigeante d’Animals Asia déclare :

«J'ai vu tant d'ours dans des conditions terribles après avoir été sauvés des « fermes à bile d’ours ». La vie en captivité les éclate mentalement et physiquement d'une manière qu'aucun animal ne pourrait jamais mériter.

Que Layla, Sassy, ​​Murphy et Goldie aient été épargnés de cet affreux sort qui me remplit de joie. Ils ont le ciel ouvert au-dessus d'eux, de l'herbe douce sous leurs pattes.

Animals Asia a sauvé plus de 600 ours au Vietnam et en Chine - principalement de l'industrie de la bile. Aujourd'hui, environ 170 ours bénéficient d'une vie pacifique au sanctuaire de Tam Dao au  Vietnam, et près de 100 ours  sont accueillis dans un deuxième sanctuaire à Chengdu, en Chine.