16 décembre Paris place de la républiqye

16 décembre Paris place de la républiqye
Venez nous rendre visite....

Les affiches « Soins pour les animaux, soins pour la vie "apparaissent dans la ville chinoise de Yulin



La ville de Yulin, synonyme de consommation et de souffrance des chats et des chiens, est le théâtre d'une série d'annonces publicitaires préconisant des soins pour les animaux.
Trois mois après le festival non officiel de la viande de chien de Yulin, des images de chats et de chiens accueillis chaleureusement par des êtres humains apparaissent autour de la ville.
Ils font partie d'une campagne de Ya Dong Consulting - une société appartenant à Animals Asia - pour sensibiliser le public au bien-être des animaux dans une ville que de nombreuses personnes associent aujourd'hui aux industries de la viande de chats et de chiens.
Chaque année, à Yulin, des milliers de chiens et un nombre inconnu de chats sont abattus pendant la fête d'une semaine du solstice d'été.
Les rapports du nombre de chiens abattus pendant le solstice d'été à Yulin varient énormément et devraient être traités avec précaution, mais la plupart des observateurs placent le nombre entre 1000 et 10 000.
L'événement non officiel a suscité une condamnation internationale qui, à son tour, a rendu certaines personnes plus défiantes vis-à-vis des soi-disant traditions.

Sur les affiches, on peut lire : « s'occuper des animaux, s'occuper de la vie pour construire une société harmonieuse » et aussi des conseils sur la propriété responsable des animaux de compagnie, tels que « ne jamais blesser les animaux - arrêter les personnes qui abusent d'animaux ».
Alors que le festival du solstice d'été est devenu un point focal pour les militants internationaux de la viande anti-chien, elle est consommée tous les jours à Yulin - comme c'est le cas dans d'autres régions de Chine.
 

Jusqu'à 10 millions de chiens sont considérés comme abattus en Chine tous les ans, en revanche une étude menée depuis longtemps par Animals Asia ne trouvait aucune preuve d'installations d'élevage à grande échelle partout dans le pays.

Les résultats ajoutent du poids à l'accusation selon laquelle la plupart des chiens tués pour leur viande sont en fait des animaux de compagnie volés dans les maisons des gens, ou se retrouvent empoisonnés et arrachés dans les rues.
Un tel vol généralisé provoque des troubles sociaux et même des décès humains lorsque que les protecteurs des animaux combattent les voleurs.
Sans surprise, beaucoup en Chine en ont assez de ce trafic cruel et des agissements illégaux. Un récent sondage en ligne par China National Radio a reçu 20 000 voix, avec 69% d'accord pour que les industries de la viande de chien et de chat soient interdites.

Faire appel à la compassion pour les animaux résulte du fait que les individus qui possèdent des animaux de compagnie en Chine a monté en flèche ces dernières années, atteignant 100 millions d'animaux de compagnie enregistrés - principalement des chiens et des chats - en 2015.

Le festival de la viande de chien de Yulin a d'abord été soutenu par les autorités locales comme un moyen de stimuler l'économie locale, avant de prendre ses distances avec l'événement en 2014.

Jill Robinson a déclaré :
" Il est très important que ceux qui trouvent cruelles les industries de viande de chats et de chiens finissent par se rendre compte que le commerce se poursuit toute l'année. Il y a un énorme pic d'intérêt médiatique pour une seule semaine de l'année en raison d'événements à Yulin, mais nous avons besoin de cette attention tout le reste de l’année.

"Animals Asia continuera à travailler toute l’année, dans tout le pays pour mettre fin au meurtre brutal des animaux de compagnie pour le commerce de la viande. Cette campagne d'affiches, avec son message positif, est un élément clé de la façon dont les gens ordinaires se comportent et pensent. »

Les publicités sont visibles sur les arrêts de bus à travers la ville de Yulin pendant tout le mois de septembre.