jeudi 7 septembre 2017

Malgré son envie de découvrir le monde, l’ourse Anne-Marie n’en trouve pas encore le courage




 Anne-Marie a été mise en cage toute sa vie et un an après son sauvetage, elle a toujours peur de faire le grand pas vers l’inconnu, c’est-à-dire sortir de sa cage.

Anne-Marie passe toute la journée dans son repaire, en regardant l'herbe et les arbres.

Depuis qu'elle a été capturée et vendue comme animal de compagnie exotique, Anne-Marie a à peine mis les pattes à l'extérieur. Elle n'a jamais roulé sur l'herbe, grimpé dans un arbre ou cherché sa nourriture à l'extérieur.

Alors que cela prend deux ou trois mois pour des ours en cage pour affronter les grands espaces, un an après son sauvetage, Anne-Marie n'a toujours pas mis la patte sur l'herbe.

Malgré l'amour et les soins constants, Anne-Marie n'est tout simplement pas prête.
Sa soigneuse, Sarah van Herpt, qui s'inquiète pour Anne-Marie, témoigne :

"Anne-Marie fait certainement des progrès, mais à son rythme. La patience, l'amour et les encouragements doux des autres ours est ce dont Anne-Marie a besoin maintenant. Nous l'avons toujours su et nous continuerons à donner à Anne-Marie le temps dont elle a besoin pour retrouver la confiance. Elle est plus courageuse qu'elle ne le sait. »