Animals Asia et les ours sur Arte : à voir !

La chaine allemande diffuse un remarquable documentaire sur nos sauvetages au Vietnam.
Disponible du 16/02/2018 au 17/03/2018
Prochaine diffusion : lundi 26 février à 15h35
https://www.arte.tv/fr/videos/064565-006-A/360-geo/

https://www.arte.tv/fr/videos/064565-006-A/360-geo/


PETITION : TripAdvisor participe à la cruauté envers les animaux malgré l'interdiction de vendre des billets




Les animaux sauvages et les promenades à dos d'éléphants ne sont que quelques-unes des activités pour lesquelles les utilisateurs du site de voyage TripAdvisor ne peuvent pas acheter de billets pour le site.
En octobre 2016, la compagnie - le plus grand site de voyages du monde - a annoncé une nouvelle politique selon laquelle elle ne vendra pas de billets pour des activités impliquant un contact physique avec des animaux sauvages.
Animals Asia se félicite de ce pas en avant mais regrette que cette politique n’aille pas assez loin.
Par le site TripAdvisor, ces propositions de « spectacle » peuvent atteindre une audience mensuelle de 455 millions de personnes, et par conséquent, tous ceux qui à travers l'Asie exploitent et nuisent aux animaux continuent de faire des profits.


 Jill Robinson, fondatrice d’Animals Asia a déclaré:
« TripAdvisor et toutes ces entreprises fonctionnent grâce à ces animations, c’est comme de l'oxygène pour elles. Tant qu'ils peuvent apparaître sur le site, elles seront vues par les touristes et continueront à profiter de la cruauté envers les animaux."
Animals Asia fait actuellement campagne contre un cirque qui oblige des singes à se produire de façon cruelle dans un parc national au Vietnam et pour empêcher une famille d'ours d'être exploitée comme accessoires photos en Indonésie. Pourtant, les deux établissements continuent de se commercialiser par l'intermédiaire de TripAdvisor.
Dave Neale, directeur du bien-être animal de Animals Asia, a déclaré :
« Dans les pays qui n'ont pas encore de normes ou de lois strictes en matière de bien-être animal - comme l'Indonésie et le Vietnam où nous travaillons - les voyagistes ne changent que très peu leur comportement. Tant que les touristes continueront à venir, et que l'activité restera légale dans leur juridiction, ils continueront à exploiter les animaux à des fins lucratives.
Un grand nombre de ces activités ont été bien accueillies par TripAdvisor, ce qui a convaincu d'autres touristes de faire la tournée - mais ces critiques ne sont pas une indication des normes de bien-être. Le touriste moyen n'est tout simplement pas suffisamment informé pour juger si les normes de bien-être sont adéquates ou non.
Quand un touriste fait une balade à dos d'éléphant, il ne voit pas comment cet animal sauvage est devenu docile. Ils ne voient pas comment il est arrivé à travailler dans cet environnement contre nature et ils ne seront pas sur place assez longtemps pour voir dans quelles conditions il vit."
Les éléphants sont apprivoisés par un processus au cours duquel ils sont confinés et battus pendant de longues périodes. Même après cette "formation", les éléphants utilisés pour des activités touristiques telles que les promenades sont maintenus grâce à l'utilisation de crochets à taureaux, des perches métalliques aux extrémités affûtées et effilées.
Alors que certains éléphants dans les installations touristiques ont été "sauvés" d'activités telles que l'exploitation forestière, beaucoup d'autres sont pris dans la nature pour répondre à la demande croissante de tourisme.

 Jill :
« Pour l'utilisateur, TripAdvisor a remplacé l'agence de voyages traditionnelle. C'est le premier point d'appel pour savoir quelles activités vous pouvez faire pendant vos vacances. Malheureusement, dans de nombreux pays, ces activités comprennent des promenades à dos d'éléphants, des selfies d'animaux sauvages et des performances animales. Le fait qu'ils continuent d'être répertoriés sur une plate-forme dotée d'une politique de bien-être animal, induit les utilisateurs en erreur en leur faisant croire que ces activités sont sans cruauté. Ils ne le sont absolument pas et TripAdvisor doit tout simplement faire plus pour mettre fin à sa complicité dans la cruauté envers les animaux à grande échelle."
Contrairement à la position de TripAdvisor sur l'exploitation des animaux, de nombreux agents de voyages traditionnels tels que STA Travel et Intrepid ont cessé de vendre des billets et n'assurent plus la commercialisation des installations qui exploitent les animaux.
En tant que premier site de voyages au monde, TripAdvisor ne peut pas continuer à promouvoir les installations qui offrent des attractions animales. SIGNEZ LA PÉTITION et demandez à TripAdvisor d'étendre sa politique en matière de bien-être animal afin d'interdire la promotion des installations et des activités qui exploitent les animaux.


Journée mondiale de protection de l'ours : nous y serons !


rendez-vous est donné samedi 17 février de 10h à 18h – Place Igor Stravinski – Paris.



Jeux, animations, sensibilisation… Venez en profiter en famille !

Moulage d’empreintes

Venez participer à un atelier original : le moulage d’empreintes. Vous apprendrez à reconnaître les traces laissées par les ours et à réaliser un moulage des empreintes du plantigrade. Les participants pourront conserver l’empreinte ainsi réalisée s’ils le souhaitent.

Création de badges

Des feutres, des crayons de couleur et du papier seront mis à disposition des enfants qui souhaitent venir dessiner leur plus bel ours. Pour 1€, leur création pourra être transformée en un badge, un porte-clefs ou un magnet unique !

Dédicaces !

L’illustratrice Carole Xénard sera présente pour dédicacer l’album jeunesse « Tout sur l’ours… » (éditions Le Pommier). Venez à sa rencontre, achetez un exemplaire de son livre (18€) et repartez avec votre exemplaire dédicacé !

Photocall

Venez-vous prendre en photo devant notre carte du monde géante présentant les huit espèces d’ours ! Postez votre photo et votre message sur les réseaux sociaux. Seul, en famille, entre amis ? C’est vous qui décidez ! Ou pourquoi pas un selfie avec nos ours grandeur nature ? Inondons le web du hashtag #ILoveBears !

Sensibilisation

Envie d’en savoir plus sur les ours et les menaces qui pèsent sur les huit espèces de plantigrades ? Les bénévoles d’Animals Asia et d’AVES France seront là pour en discuter avec vous. Mais faire un simple constat n’est pas suffisant ; vous découvrirez également comment vous engager au quotidien pour les ours à travers des gestes simples.

Jeu de l’ours

Parce qu’on ne sensibilise pas les enfants comme des grands, nous leur proposerons des animations spécifiques à base de jeux, sur un stand particulièrement attractif. Arbre à ballons, jeu de l’oie géant, ours en résine et silhouettes d’ours grandeur nature, vente de peluches et d’objets artisanaux. Venez en famille, vous passerez un bon moment en notre compagnie !

Ours géants et ballons

Pour rendre les stands attractifs et colorés, il y aura (comme l’an dernier) des ours grandeur nature et un arbre à ballons. Nos ballons ne sont pas gonflés à l’hélium pour éviter qu’ils ne s’envolent. Les enfants pourront donc les emmener chez eux et les jeter quand ils seront dégonflés. Ainsi, pas de risque qu’ils soient ingérés par des animaux… car on n’aime pas seulement les ours chez AVES France !

Collecte de fond

Si le but de cette Journée mondiale pour sauver les ours est de sensibiliser le grand public à la cause des plantigrades, c’est aussi pour nous une occasion de collecter des fonds pour soutenir les associations partenaires, qui fournissent de gros efforts sur le terrain. Aussi, vous serez invités à faire des dons ou à acheter peluches, porte-clés, bracelets Bearz, ballons…

Dîner + conférence

L’an dernier, nous avions projeté le film de Patrick Rouxel, Life is one, après un repas au restaurant Le puits de légumes. Cette année, nous vous proposons un dîner suivi d’une conférence-débat animée par Stephan Carbonnaux. Réservez vite car il n’y a que 30 places !

Pour la première fois en Chine, le « bien-être animal » entre dans les écoles !




Un nouveau programme d'études en biologie lancé par le ministère de l'Éducation donne aux écoles secondaires la possibilité d'éduquer des millions d'élèves sur le traitement éthique des animaux.
Dévoilé ce mois-ci, le module optionnel vise à cultiver le respect de la vie des élèves en leur apprenant le bien-être d'animaux de compagnie comme les chats et les chiens, ainsi que d'animaux sauvages, d'élevage et d'élevage.
Dans ses directives, le ministère de l'Éducation a recommandé que les enseignants informent les élèves des dommages causés aux animaux qui sont gardés et abattus à des fins de consommation humaine d'une manière abusive et cruelle.
Il a également conseillé aux enseignants de combiner l'apprentissage académique avec des visites sur le terrain dans des centres de sauvetage d'animaux errants ou dans des fermes, en fin de compte avec l'objectif de transmettre la nécessité d'une législation sur le bien-être animal en Chine.
Les enseignants devraient aider les élèves à se familiariser avec le bien-être animal et à prendre conscience de la nécessité d'une législation sur le bien-être animal ", a déclaré le ministère de l'Éducation.

Les étudiants auront la possibilité de suivre le tout nouveau module sur le bien-être animal à partir de septembre de cette année.
En réponse à la nouvelle, Dave Neale, directeur du bien-être d'Animals Asia, a déclaré :
« La Chine a fait un pas de géant et nous espérons qu'il inspirera d'autres pays. Je n'ai connaissance d'aucun autre programme national qui ait élaboré un module sur le bien-être des animaux en particulier.
Nous pensons que cela témoigne de l'engagement croissant des autorités chinoises à réduire la souffrance des animaux en sensibilisant, par l'éducation, à la valeur et à l'importance du bien-être des animaux. Nous sommes impatients de soutenir cette initiative pionnière par tous les moyens possibles."

Bien que la Chine n'ait pas de législation sur le bien-être animal, le mouvement pour le bien-être animal a commencé à se multiplier dans l'immense pays, aidé en partie par la popularité croissante des animaux de compagnie parmi la classe moyenne en plein essor.
Rien qu'en 2015, jusqu' à 100 millions d'animaux - principalement des chats et des chiens - ont été enregistrés comme animaux de compagnie en Chine.
Il y a trente ans, il n’y avait qu'un seul organisme de bienfaisance pour le bien-être des animaux en Chine. Aujourd'hui, plus de 200 organisations sont présentes dans presque toutes les provinces du pays. Plus de 100 de ces organisations caritatives sont financées et conseillés par l'organisation caritative mondiale pour le bien-être animal Animals Asia.
Jill Robinson, fondatrice d’Animals Asia, a déclaré :
Nous applaudissons à la décision du gouvernement chinois d'introduire le bien-être animal dans les écoles secondaires, ouvrant ainsi le cœur et l'esprit des jeunes à travers le pays aux souffrances inutiles des animaux.
Nos programmes éducatifs montrent déjà qu'en sensibilisant les élèves, on peut déclencher une étincelle de compassion qui les incitera à devenir la prochaine génération de champions des animaux, en faisant tout ce qu'ils peuvent pour sauver et améliorer la vie des animaux. Pour mettre fin à la cruauté, nous avons besoin de leur engagement autant que de l'appui du gouvernement, du public, des médias, de la communauté et des groupes caritatifs."


Créée en 1998, Animals Asia s'emploie à mettre fin au commerce de la bile d'ours en Asie, tout en luttant contre les performances animales dans les zoos, les cirques et les parcs nationaux.
En collaboration avec des organisations partenaires, la fondation se concentre également sur la promotion d'une gestion responsable des animaux de compagnie en Chine et au Vietnam, ainsi que sur l'arrêt du commerce des chiens et des chats.
Animals Asia's Cat and Dog Welfare en Chine est réalisé par Ya Dong, une société de conseil entièrement détenue et conseillée par Animals Asia.