Le combat d’Animals Asia pour les ours a été choisi par une fédération chinoise de football pour ses valeurs de travail d'équipe, de dévouement et de respect des animaux



Le tournoi de football pour les jeunes à Chengdu (Chine) va transmettre cette année un message de bien-être animal à des milliers de jeunes et à leurs familles.
Le mois d'avril a marqué le début de la « Chengdu Youth Football League », avec les 3 000 jeunes joueurs qui ont pris part aux côtés de Moonie, la mascotte ours d’Animals Asia.


Le tournoi bénéficie d'un fort soutien du gouvernement et des autorités sportives de Chengdu.
Jill Robinson, fondatrice d’Animals Asia, a déclaré :
"Le football a une énorme place en Chine en ce moment et c'est parfait pour attirer les jeunes avec des messages positifs sur notre relation aux animaux.
Grâce au tournoi de cette année, le respect de la vie et la sensibilisation au sort des ours atteindra des dizaines de milliers de personnes - dont beaucoup continueront à défendre les intérêts des ours, des chiens et des chats dans leurs communautés.
La ligue se déroulera d'avril à septembre avec 160 équipes de plus de 100 écoles à travers la ville de Chengdu.
Les organisateurs s'attendent à ce que l'événement s'étende au cours des prochaines années pour inclure 300 écoles supplémentaires à Chengdu et atteindre un public potentiel stupéfiant de 6 millions de personnes.
En 2015, le président chinois Xi Jinping a lancé le plan de réforme du football qui vise à faire de la Chine une force compétitive dans le football international en l'espace d'une génération.


Jill a dit :
"Il est clair que le gouvernement prend au sérieux le développement du football et tient à ce que ce développement aille de pair avec des valeurs positives. Le fait que notre message de respect des animaux et de lutte contre la cruauté ait été choisi pour être en première ligne à cet égard est un véritable appui à notre travail.
La promotion de la participation d'Animals Asia au tournoi est apparue sur les sites Web, dans les journaux, à la télévision et dans les brochures, tandis que des présentations éducatives sur le bien-être animal seront données dans les écoles de toute la ville.