Opération de police sans précédent contre les vols de chiens au Vietnam : l'ACPA apporte des soins aux animaux



Opération de police sans précédent contre les vols de chiens au Vietnam : l'ACPA apporte des soins aux animaux
Après avoir informé les autorités locales de la province de Thanh Hoa (à 150 km au sud de Hanoi) le 15 septembre 2019, la police a démantelé avec succès le plus grand réseau de vol de chiens, et a saisi 51 chiens.
La police a reçu l’aide de la coalition ACPA (Asia Canine Protection Alliance) dont fait partie Animals Asia, pour soigner les animaux.
Les autorités ont arrêté au total 16 membres présumés de gangs et interrogé plus de 40 suspects liés au réseau de vol de chiens qui a été perquisitionné dans le cadre d'une enquête sur les milliers de chiens volés dans la province de Thanh Hoa depuis le début de l'année.
La police a fait connaître l’opération dans toute la province afin que les chiens volés puissent être rendus à leurs familles. Jusqu'à présent, 34 chiens ont été rendus.
Il y avait 17 chiens ayant besoin de soins, dont un isolé en soins intensifs, trois relativement en bonne santé et 13 ayant besoin de soins vétérinaires. Les voleurs ont enlevés les chiens à l'aide de motos, de pistolets paralysants et de chaînes, provoquant souvent de graves blessures au cou, entraînant des douleurs et des infections graves.
Le 18 septembre, des représentants de l'Asia Canine Protection Alliance (ACPA) étaient présents sur les lieux de la confiscation et ont offert leur soutien aux chiens blessés, leur permettant de recevoir des soins vétérinaires opportuns. L'ACPA s'est engagée à couvrir les coûts associés aux traitements vétérinaires, aux médicaments et à la stérilisation des animaux. En seulement deux jours, 13 chiens blessés ont été traités par des experts vétérinaires. Les chiens souffrant de plaies ouvertes douloureuses ont été anesthésiés au cours de leurs procédures, ont pris des médicaments contre la douleur et ont été placés dans des chenils séparés pour traitement.
Tuan Bendixsen, de l'organisation membre de l'ACPA, Animals Asia, a déclaré :
« Nous espérons que ces arrestations auront un impact important sur le commerce illégal de viande de chien dans la province de Thanh Hoa, qui a vu des milliers de chiens volés à leurs familles cette année. En vertu de la législation vietnamienne, seuls les vols de biens d’une valeur en espèces supérieure à 86 USD sont considérés comme des infractions pénales. En conséquence, les voleurs de chiens ne peuvent encourir qu'une petite amende. La police provinciale espère que cette affaire deviendra un précédent, aidant les forces de police de district à prendre une position plus ferme contre le vol de chiens.
« Nous travaillons dur pour encourager les gens à valoriser ces animaux en tant qu'êtres sensibles et compagnons qui ressentent de la douleur et souffrent du commerce de la viande mal réglementé. Nous sommes confrontés à la perception selon laquelle la viande de chien est un mets de choix et continuerons à souligner le traitement horrible que les chiens subissent avant d'arriver dans l'assiette de quelqu'un. "
Pour les chiens qui n'ont pas été identifiés comme appartenant à une famille, la police de la province de Thanh Hoa a approuvé la proposition de l'ACPA selon laquelle les chiens devraient être emmenés dans leurs centres de sauvetage pour chiens certifiés, où ils peuvent être soignés et préparés pour adoption.
Plus tôt dans la semaine, le Conseil de gestion de la sécurité alimentaire de Ho Chi Minh Ville a exhorté les habitants à arrêter de manger de la viande de chien afin d'améliorer l'image nationale du Vietnam auprès des touristes et a également averti la communauté locale des risques pour la santé liés à la consommation de viande non réglementée. Cela faisait suite à un appel similaire lancé par le comité populaire de Hanoi l'année dernière.
FAITS
• L'Asie Alliance canine pour la protection (ACPA) est composée de quatre organisations : Animals Asia Fondation, Change for Animals, Humane Society International et FOUR PAWS. L’alliance ACPA a été créée pour soutenir la lutte contre le trafic illicite de chiens et éradiquer la rage d’ici 2020. L’ACPA collabore actuellement avec le Département de la santé animale sur des initiatives relatives à la prévention de la rage, à l’amélioration de la capacité de quarantaine des animaux et au soutien des réseaux de chiens et de chats des centres de secours à travers le Vietnam.
• L'ACPA estime que cinq millions de chiens sont tués pour se nourrir au Vietnam chaque année.
• Les animaux de compagnie volés représentent une proportion croissante des chiens et des chats utilisés auparavant pour répondre à la demande de viande de chien. Ce problème est en train de devenir un problème de société au Vietnam, où la population grandissante de propriétaires d'animaux est frustrée par le vol continu d'animaux de compagnie.
• Le déplacement à grande échelle de chiens dont l'état de santé et le statut vaccinal sont inconnus est en contradiction avec les recommandations de contrôle de la rage formulées par les principaux professionnels de la santé humaine et animale.