Chine: l'ours et sa bile sacrifiés sur l'autel du coronavirus


La Chine a donné son feu vert à un médicament à base de bile d'ours afin de traiter des patients victimes du Covid-19, relançant la controverse sur le traitement des plantigrades élevés à cette fin.