En Chine, l’interdiction du commerce lucratif d’animaux sauvages désole ...


En Chine, le 24 février 2020, en pleine pandémie de Covid-19, les autorités ont décidé d’interdire la vente et la consommation de certains animaux sauvages, comme le pangolin. Un marché de Wuhan était alors suspecté d’être à l’origine de la propagation du coronavirus. Pour les nombreux paysans qui s’étaient reconvertis dans l’élevage et la vente de bêtes sauvages, comme le rat de bambou, cette annonce est catastrophique.