Conférence sur le trafic d’animaux sauvages dans le monde – Weggie World 2022 – Samedi 2 avril – 17 h -

 « Le trafic bat tous les records »

Les arrivages d’animaux issus du trafic illégal ont pratiquement été multipliés par 10 en dix ans en dépit des contrôles. Selon l’ONG Traffic, le commerce illégal d’animaux en voie d’extinction et le braconnage n’ont jamais autant été importants que depuis les 10 dernières années.

Selon une étude publiée par l’ONG Traffic, les importations asiatiques d’espèces africaines protégées, dont des tortues, des pythons et des perroquets, ont explosé depuis 2006 à cause de la demande d’animaux de compagnie exotiques, de viande et d’autres produits dérivés aux prétendues vertus diverses.

Mais l’Afrique n’est pas le seul pays “fournisseur” pour la Chine. Pas plus tard qu’au début de cette année, des contrebandiers ont été interpellés dans l’Extrême-Orient Russe avant qu’ils ne passent en Chine. Ils transportaient avec eux une tonne de pattes d’ours, des restes de tigres, des organes génitaux de grenouilles et de cerfs. 

Ainsi malgré une certaine progression des lois, le braconnage et le commerce illégal d’animaux sauvages s’étendent toujours à une vitesse phénoménale. 

C’est devenu la 4ème activité illicite la plus lucrative au monde, juste derrière le trafic de drogue, les contrefaçons et la traite d’êtres humains. 

La fondation Animals Asia s’inscrit totalement dans la lutte contre ce trafic en apportant son expertise en matière de sauvetage d’ours noirs de Chine et en ayant conclu des accords déterminants ces dernières années avec les autorités asiatiques.

Cette conférence a pour objectif de donner l’ampleur du phénomène, les enjeux de survie de la biodiversité et la nécessité de durcir la législation internationale.

 

Conférence assurée par Michèle Jung, responsable du groupe français Animals Asia

Retrouvez-nous les deux jours le stand d' Animalsasia Groupe France au stand C3