Juillet 2013 Visite au sanctuaire de Chengdu

Des membres du groupe de soutien France en visite au sanctuaire de Chengdu en juillet 2013


A notre arrivée au sanctuaire, situé sur la périphérie de Chengdu, nous avons été accueillis par Jill Robinson, une femme remarquable que nous attendions tous de rencontrer.

© Philippe Hamelin


Nous avons pu nous rendre compte par nous mêmes de l'ampleur des dégâts causés par les pluies abondantes de début juillet.


 © Philippe Hamelin - La digue s'est effondrée sur une trentaine de mètres


 © Philippe Hamelin - Des pans de murs sont tombés dans la rivière sous la force des pluies

A cette occasion nous avons offert à Jill une peinture originale réalisée par le peintre animalier Laurence Saunois. Cette peinture est l'une des illustrations du livre " Sur les pas des ours ".


© Philippe Hamelin -  Jill et Michèle Jung, présidente du groupe France

Nous lui avons remis également un chèque de 10 721 € représentant l'argent récolté grâce aux opérations de parrainage menées sur le site de Clic Animaux.


© Philippe Hamelin -  Jill et Michèle et Geneviève


A notre arrivée, les vétérinaires endormaient une ourse pour lui faire un  " check up " et nous avons suivi Jill en salle d'opération.








© Philippe Hamelin


Jill nous a ensuite guidé dans tout le sanctuaire pour voir les installations et les ours. Une visite que nous attendions tous avec impatience.

© Geneviève Hamelin


© Geneviève Hamelin


Des moments de joie partagés par tous les membres en voyant combien ces ours qui ont tant souffert, coulent des jours heureux dans les enclos du sanctuaire.
Un moment particulier : la rencontre avec Jasper qui a passé 15 ans dans une cage. 


© Geneviève Hamelin - La cage dans laquelle Jasper a passé 15 ans de sa vie



© Philippe Hamelin - devant l'enclos de Jasper


© Geneviève Hamelin

 Un moment chargé d'émotions : la visite du cimetière des ours





© Geneviève Hamelin


La visite continue dans le sanctuaire : des ours dorment , d'autres jouent. Nous n'avons eu l'occasion de voir Oliver que de loin car il était endormi au fond de son enclos.






© Geneviève Hamelin

Un beau regard un peu triste pour finir ce reportage : un regard néanmoins porteur d'espoir pour aider la Fondation à venir à bout de cette souffrance intolérable que subissent les ours encore prisonniers de leurs cages dans les fermes à bile.
Rejoignez nous pour aider à mettre fin à ce commerce, de manière à ce que dans un futur proche on puisse assister à la fermeture de la dernière ferme.


Les photos mises en ligne  ne sont pas libres de droit.